La radio de l'art, dialogue d'artistes, audio-guide online de L'appartement 22

Hassan Khan: el wahda elkebeera (The Big One), 2009, at Palais Bahia, Biennale de Marrakech

in R22 Sound Station by

The Big One opening performance by Hassan Khan
Concert organized at Palais Bahia, with R22 Art Radio and L’appartement 22

راديو الشقة 22 يقدم حسن خان مع أجدد انتاجاته الموسيقية الواحدة الكبيرة سهرة مع شعبي مصري معاصر و صوتيات إلكترونية 19/11/2009 19:00 R22 Art Radio presents Hassan Khan live in concert with his latest set The Big One new wave synth-shaabi and toneworks.

At Palais Bahia, Hassan Khan performs his piece « The Big One. » This set juxtapozes original, hardcore, synth-based, experimental shaabi workouts with delicately wrought tonal compositions. All live instrumentals were generated in a series of late-night recording sessions with shaabi musicians and arrangers. For one central track in the introduction of the piece, Khan asked a professional popular singer,usually a performer at weddings, to scream and sing anything, imagining himself in the presence of a deaf audience; the singer is pushed to hysteric screams, screaming unintelligible words.

Thanks to Hassan Khan

Fadma Kaddouri & Isa Stragliati – Running and Getting Lost in the Sky

in R22 Sound Station by

Fadma Kaddouri invited Isa Stragliati   to a collaborative work between sound matter and word matter.The poem « Running and Getting Lost in the sky » is an ode to life for those who today are on the seas, the roads of exile fleeing war, fear and their aftermath of dehumanization. In the poem the wind is omnipresent, it is the allegory that manifests itself in the freedom to be in its possibilities of realization, it represents hope.

Fadma Kaddouri a invité Isa Stragliati a un travail de collaboration entre la matière sonore et la matière des mots.
Le poème « Running and Getting Lost in the sky » est une ode de vie pour celles et ceux qui aujourd’hui sont sur les mers, les routes de l’exil fuyant la guerre, la peur et leurs suites de déshumanisation. Dans le poème le vent est omniprésent, il est l’allégorie qui se manifeste dans la liberté d’être dans ses possibilités de réalisation, il représente l’espoir.
http://noearnosound.net/

KARIM RAFI: ANNEAUX DE SATURNE PROJECT ı ÉTUDE N°9 ı PART 2

in R22 Sound Station by

Les Anneaux de saturne – expériences
Gentrification ségrégation spéculation déclin émergence
ou comment les villes modernes sont la représentation miniaturisée du monde.
Les nouvelles représentations de l’espace urbanistique et du monde via les nouvelles technologies réduit le monde en un espace virtuel non sensible nous pouvons ainsi déambuler à travers l’endroit de notre choix n’ayant comme limite que la technologie. Ici c’est une pièce dont le titre est inspiré de phénomènes astrophysiques représentant les luttes qui se manifestent dans ces espaces mondes comme espace politique Créations sonores, pic nique, déambulation, modification d’objets urbains en objets artistiques, transformation de lieux frontières en passerelles, des lieux transitoires en lieux d’art.
Création d’espace d’émergences d’expériences poétiques esthétiques et politiques sont des tentatives de transformation de ces rapports virtuels au monde et du temps de circulation en lieu, finalement de circulation d’idées.

Karim Rafi

Fadma Kaddouri: Qui parle?

in R22 Sound Station by

Qui parle ? Est un projet sonore vivant-végétale-minérale réalisé lors de l’expédition #10 dans le cœur du Rif, du 13 au 16 juin 2012.

A la recherche de la route-empreinte de l’écrivain Mohamed Choukri…depuis son village de Beni Chiker, d’Est en Ouest au Nord du Maroc ses pas m’ont guidés dans la région de Beni’Boufrah, Badis et les rives de la grande bleu.

Sur la route et sur le bord de mer j’ai surpris des voix d’enfants comme des papillons virevoltants de toutes parts, le chant d’un fou poète, une grotte habitée par la méditerranée et ses filles méduses, des joncs salés et indomptables, des chants d’amour sur K7, des galets blancs, au goût de cumin que la mer sublime chaque jour entre ses fluides mains…

Cheminant